Nées aux Etats-Unis au début du XXe siècle, les cliniques juridiques se consacrent à la formation des étudiants en droit par une expérience pratique de cette matière, sous la direction d’enseignants-chercheurs et/ou de professionnels du droit, et généralement au service des populations défavorisées. En France, ce concept de clinique juridique commence seulement à être appréhendé et ce n’est qu’à la fin des années 2000 que des cliniques sont apparues dans le champ universitaire. Depuis une dizaine d’années, on voit ainsi émerger un véritable mouvement clinique avec la multiplication d’initiatives visant à la fois à transformer la pédagogie dans les facultés de droit et à favoriser les liens entre universités et société civile, en particulier pour apporter une aide juridique aux associations et personnes en difficulté.

L’émergence du mouvement clinique est cependant plus ancienne dans d’autres États de la Francophonie. Ainsi, au Canada, et plus précisément au Québec, les cliniques juridiques existent depuis un peu plus longtemps. Ces structures servent à former les juristes de demain, en leur transmettant des principes éthiques fondamentaux et en leur donnant l’envie et les moyens d’être des avocats des droits de l’homme, dans leur pays ou à l’international.

Pourquoi créer un Réseau des Cliniques Juridiques Francophones ?

En raison de son origine nord-américaine, et de sa diffusion quasi-uniquement en anglais, l’essentiel de la littérature consacrée à ces cliniques est écrite en langue anglaise.

L’un des objectifs du Réseau est donc : de rédiger et mettre en ligne des documents en français à disposition de toutes les personnes intéressées par le mouvement clinique.

Il s’agit aussi et surtout :

  • de mettre en commun les expériences des différentes cliniques,
  • de créer un lien pérenne entre celles qui se sont créées dans les pays francophones au cours de ces dernières années,
  • et de favoriser la création de nouvelles cliniques juridiques en fournissant les outils, les liens et les ressources documentaires utiles à toute la Francophonie.