Clinique des droits humains de Liège

Etablissement : Université de Liege, Belgique
Site internet : https://www.cite.uliege.be/cms/c_5775702/fr/coup-de-projecteur-sur-la-clinique-des-droits-humains
Domaines d'intervention : , ,

Coordination : Christophe Deprez

Description et missions

Dans le prolongement du cours de ‘Human Rights Law’, la Faculté propose à un nombre limité d’étudiant·e·s de participer à certains projets cliniques en lien avec l’objet de cet enseignement. Il s’agit pour ces étudiant·e·s de contribuer, sur une base volontaire et le cas échéant après un processus de sélection interne, à une véritable procédure ou à un projet concret en matière de protection des droits humains. Cette expérience vise à proposer aux participant·e·s un premier aperçu pratique des réalités et enjeux concrets liés à la protection internationale des personnes, et à permettre de renforcer – modestement mais avec rigueur quant au contenu – les capacités et efforts collectifs de protection des droits fondamentaux, en particulier au profit d’associations ou de projets reconnus.

Précédents projets

En 2021, sept étudiant·e·s accompagnent un opposant politique torturé et détenu arbitrairement (selon le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire) en Afrique de l’Ouest, dans son projet de saisine d’un ou de plusieurs organes de protection des Nations Unies (participant·e·s : Léa Leclercq, Nadège Nossem, Mathilda Passanisi, Alice Prettegiani, Alexandre Salandra, Pierre-Olivier Stassen et Camilla Stein).

En 2020, sept étudiant·e·s ont élaboré des guides juridiques relatifs à la pratique internationale comparée en matière de protection contre les détentions arbitraires et de droit à l’alimentation en prison, en soutien des activités d’Avocats Sans Frontières en Afrique centrale (participant·e·s : Antoine Chavanne, Marie-Aline Delien, Katja Hartl, Alexia Jansen, Mathilde Kieken, Fanny Malmqvist et Lovisa Nilsson).

En 2019, quatre étudiantes ont participé, dans le cadre du projet ‘Death Penalty Worldwide’, à une rencontre internationale de quatre jours à Bruxelles, pilotée par l’Université de Cornell, et réunissant de nombreux praticiens actifs en matière de peine capitale. Les étudiantes y ont tenu le rôle de rapporteuses et ont rédigé les actes de l’évènement (participantes : Ludivine Daubrez, Léonce Katam, Sonia Nouri et Coline Pallesca).

En 2018, quatre étudiant·e·s ont préparé une première note juridique relative à la portée des immunités des États étrangers dans le cadre d’une action civile née de possibles crimes internationaux, en collaboration avec la ‘Ovaherero Genocide Foundation’, dans le cadre d’un contentieux postcolonial soumis aux juridictions de l’État de New York (participant·e·s : Lara Fabri, Yassin Hachlaf, Lydia Midrez et Agathe Sikivie). 

Informations pratiques

Le cours de ‘Human Rights Law’ (DROI1272-1) et les projets cliniques associés sont ouverts aux étudiant·e·s de bachelier et de master en droit ainsi que de master en science politique. Ils sont encadrés par Christophe Deprez, chargé de cours adjoint à la Faculté. La participation aux projets cliniques est valorisée dans le cadre du cours et dispense les étudiant·e·s concern·é·s d’une partie des exigences liées à l’évaluation du cours.