Clinique juridique de la faculté de droit de Fès

Etablissement : Université Sidi Mohammed Ben Abdellah, Maroc
Domaines d'intervention : , ,

Directeur : Said El Bakkouri

Qui sommes nous ?

Résultat d’un partenariat de la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales (FSJES) de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès et la Fondation du Haut Atlas (HAF), la clinique juridique de la faculté de droit (CJFD) a été inaugurée en 2019 pour offrir du conseil et de l’aide juridique à titre gracieux.

Les membres de l’équipe de la clinique juridique sont des professeurs de droit et des étudiants du cycle du master et du cycle doctoral, droit privé et public. Les axes d’intervention de la clinique juridique sont notamment : la migration et le droit de la famille. La clinique est financée par le National Endowment for Democracy (NED) et l’Initiative de partenariat États-Unis-Moyen-Orient (MEPI).

Objectifs académiques :

  • La promotion du droit de migration, d’asile et de la traite, ainsi que celui de la médiation familiale comme une activité académique au sein de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Fès;

  • Le renforcement des études et recherches académiques dans le domaine du droit de migration, d’asile, de la traite des êtres humains, la conciliation et de la médiation familiale ;

  • Rendre ces études et recherches académiques plus accessibles au public ;

  • Organiser des formations, des séminaires, des conférences, des journées d’études et colloques nationaux et internationaux sur les thématiques de la migration, d’asile, de la traite des êtres humains, de la médiation familiale, ainsi que la réintégration des réfugiés et des marocains résidant à l’étranger dans le développement socio-économique ;

  • Permettre aux étudiants de développer leurs compétences non seulement sur le plan théorique mais aussi sur le plan pratique, notamment dans le domaine du droit de migration, d’asile, de la traite des êtres humains, la conciliation et de la médiation familiale ;

  • Construire des recommandations académiques sur des questions complexes dans le domaine de la migration, de l’asile, de la traite des êtres humains et de la médiation familiale, pour des acteurs externes comme les avocats, les juges et les organisations non-gouvernementales.

Renforcement des capacités :

  • Renforcement des compétences de la société civile marocaine active dans le domaine de la migration, d’asile, de la traite des êtres humains et de la famille ;

  • La mise en oeuvre d’un travail de coordination, bien structuré, au sein de la société civile qui travaille dans le domaine de la migration, d’asile, de la traite des êtres humains et de la médiation familiale.

Assistance Juridique à titre gratuit :

  • Migrants résidant au Maroc ;

  • Demandeurs d’asile et réfugiés résidant au Maroc ;

  • Marocains résidant à l’étranger qui souhaitent ou sont dans l’obligation de retourner au Maroc ;

  • Marocains, et toute personne résidente au Maroc, souhaitant émigrer pour poursuivre leurs études à l’étranger ;

  • Marocains, et toute autre personne résidant au Maroc, souhaitant émigrer dans le cadre d’un regroupement familial à l’étranger.

Réintégration des migrants et des réfugiés :

La promotion de la réintégration socio-économique des personnes suivantes:

  • Migrants et réfugiés résidents au Maroc ;

  • Marocains résidant à l’étranger souhaitant ou sont dans l’obligation de retourner au Maroc.

L’Organisation des manifestations culturelles, artistiques et sportives contribuant à la promotion de la réintégration des personnes mentionnées.

Autres objectifs :

Tout autre objectif ayant une relation directe ou indirecte avec la migration, l’asile, la conciliation et la médiation familiale.