Clinique Juridique de la Faculté de Droit de Tanger

Etablissement : Université Abdelmalek Essaâdi, Maroc
Domaines d'intervention : , , ,

Directrice : Latmani Saida, Professeure de droit international public

QUI SOMMES NOUS ?

Une équipe de professeurs en droit, experts, avocats, doctorants, qui ont décidé de s’engager de façon professionnelle dans l’aide, le soutien et l’éducation aux droits. Nous nous sommes constitués en organisation bénévole qui assure un service de qualité. Nous fournissons gratuitement des conseils juridiques aux demandeurs d’asile et aux réfugiés et toutes autres populations vulnérables et dans les meilleurs délais.

NOS OBJECTIFS :

  1. Permettre aux étudiants d’acquérir des connaissances pratiques et de l’expérience dans le domaine du droit des réfugiés, dans les domaines liés aux droits de l’Homme et d’élargir en même temps leurs connaissances académiques et d’éduquer de nouvelles générations d’experts de l’asile.
  2. Fournir une assistance juridique gratuite aux demandeurs d’asile qui ne pourraient autrement pas se permettre de payer des services juridiques.
  3. Donner de l’aide à d’autres étrangers ayant besoin de protection internationale tels que les apatrides, les victimes de trafic, les migrants en rétention, etc.
  4. Être impliquées dans des procédures connexes telles que le regroupement familial, la naturalisation, l’enregistrement des naissances, etc. ;
  5. Être intégrées dans les cliniques juridiques ayant un champ d’activités plus large, par exemple les droits humains, la non- discrimination, les droits des minorités, etc.

QUEL EST L’AVANTAGE DE L’ÉDUCATION CLINIQUE POUR LES ÉTUDIANTS ?

La participation à notre clinique juridique offre aux étudiants en droit la possibilité de :

  • Acquérir des compétences juridiques pratiques et de l’expérience au cours de leurs années universitaires (augmentant ainsi leurs chances sur le marché du travail après leur diplôme) ;
  • Comprendre les principes éthiques du travail juridique et la responsabilité dans l’exercice de cette profession ;
  • Développer des compétences relationnelles, linguistiques et interculturelles ;
  • Développer des compétences rédactionnelles et stylistiques ;
  • Apprendre à expliquer des termes et concepts juridiques complexes aux personnes sans formation juridique ;
  • Développer des compétences d’argumentation et de plaidoyer, la logique et les capacités pour « constituer un dossier » ;
  • Améliorer la gestion des tâches et du stress ;
  • Acquérir des connaissances et des expériences pluridisciplinaires (par exemple en psychologie, anthropologie, questions de genre, etc.) ;
  • Ainsi que d’apprendre à voir le droit pas uniquement comme un outil pour gagner sa vie mais aussi comme instrument de la justice sociale.

QUEL EST L’AVANTAGE DE L’ÉDUCATION CLINIQUE POUR L’UNIVERSITÉ ?

  • L’introduction de l’éducation clinique juridique :
  • Démontre l’utilité pratique des matières enseignées dans le cursus universitaire ;
  • Rend l’université plus attirante pour les étudiants et les donateurs potentiels ;
  • Améliore la coopération entre l’université et d’autres acteurs tels que les ONG, les cabinets d’avocats, le HCR, les experts universitaires externes et les autres universités ;
  • Améliore la réputation internationale de l’université, en donnant par exemple accès à des concours de plaidoirie et à d’autres initiatives et en démontrant un engagement envers les causes humanitaires.

La caractéristique essentielle de l’éducation clinique juridique est qu’elle permet aux étudiants de vivre personnellement le processus de prestation de l’aide juridique. Les cliniques juridiques améliorent les compétences créatives des étudiants. Au lieu d’exécuter tout simplement les instructions ou d’observer un avocat comme dans le cas d’un stage traditionnel, les cliniques juridiques permettent aux étudiants de développer leur propre style d’argumentation.

Selon les besoins et le contexte national/ local les cliniques juridiques peuvent aussi :

  • Formation initiale concernant la prévention d’épuisement professionnel, les traumatismes et le trouble de stress post-traumatique, ainsi que la façon d’aider efficacement les personnes dans le besoin ;
  • Séances régulières de discussion autour de cas difficiles, favoriser un climat de travail communautaire et de soutien mutuel ;
  • Supervision psychologique régulière pour les étudiants participant (séances de groupe avec un superviseur/psychologue professionnel) ;
  • Participation active des étudiants plus expérimentés ou des anciens étudiants de la clinique aux activités de la clinique juridique ;
  • Participation à des initiatives internationales et des concours de plaidoirie, etc.