Nées aux Etats-Unis au début du XXe siècle, les cliniques juridiques se consacrent à la formation des étudiants en droit par une expérience pratique de cette matière, sous la direction d’enseignants-chercheurs et de professionnels du droit, et généralement au service des populations défavorisées. Elles ont depuis longtemps démontré leur apport fondamental, tant à la formation des juristes qu’à la société civile.

En raison de leur origine nord-américaine, les cliniques juridiques sont essentiellement implantées dans l’espace anglophone. Fort de ce constat, le Réseau des Cliniques Juridiques Francophones a pour objectif de développer dans la Francophonie ce formidable outil, visant à la fois à transformer la pédagogie dans les facultés de droit et à favoriser les liens entre universités et société civile. Il regroupe actuellement plus de 40 cliniques juridiques, réparties dans huit pays différents (Belgique, Canada, France, Liban, Luxembourg, Maroc, Suisse et Togo).

Existant de manière informelle depuis décembre 2013, le Réseau des Cliniques Juridiques Francophones s’est constitué en tant qu’association de droit français (loi 1901) en février 2016. Il est ouvert à toutes les personnes intéressées, qu’elles soient déjà impliquées ou non dans une clinique juridique.

Actions du Réseau :

  • Formations à l’enseignement clinique du droit
  • Aide à la création de nouvelles cliniques juridiques
  • Diffusion de documentation sur l’enseignement clinique du droit
  • Plateforme d’échange et de collaboration entre cliniques juridiques
  • Facilitation de projets de recherche et d’enseignement communs
  • Organisation de rencontres et colloques autour de l’enseignement clinique du droit…